mercredi 16 novembre 2011

Lula tête nue face au cancer

Osseus Labyrint...
en mouvement ici
La nouvelle a été annoncée par l'AFP aux alentours de 21h30, heure française: Lula s'est rasé la tête.

Ou, plutôt, sa femme l'a rasé, afin de devancer la perte du poil que ne manquera pas de déclencher le traitement chimiothérapique qu'il va devoir suivre, pour lutter contre le cancer du larynx dont il souffre.
A peine plus de quinze jours après avoir annoncé sa maladie, Lula marque symboliquement le début du combat qu'il va mener contre elle.
En devançant les effets du traitement anti-cancéreux, il affirme ainsi qu'il refuse la soumission et les stigmates qui l'accompagnent.


Se raser avant de perdre ses cheveux est une façon de rester maître de son apparence.
C'est aussi adopter un look qui, aujourd'hui, s'inscrit dans une forme de distinction et d'attention portée à soi.
Certes, se raser continue à marquer une forme de marginalité, depuis Yul Brynner et Michel Foucault jusqu'à Fabien Barthès, Tony Chapron ou M. Propre, Osseus Labyrint et d'autres...

Son changement de look situe toutefois Lula aux périphéries de la prestance, tout en le maintenant dans une forme de contrôle de soi.
Certes, avec les cheveux et la barbe, il abandonne un symbole, celui de l'homme d'état incarnant le peuple.
Michel Foucault
sur les murs de
la Demeure du Chaos
Mais en se rasant, il rassure.
Crâne lisse, sans barbe, il se rassure aussi. Forcément.
Il efface les marques de la maladie... en attendant qu'elle ne gagne du terrain et que son corps l'affiche malgré lui.
Comme le corps amaigri de Steve Jobs l'a portée, comme celui de Patrick Roy l'a manifestée lors de son retour à l'Assemblée Nationale.

Pour l'heure, Lula prend les devants.
Il n'est plus président et peut bien se permettre cette coquetterie.

Lula barbu
tout va bien!
Yul Brynner

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire