mardi 4 janvier 2011

trafic d'organes au Kosovo. Du corps ennemi aux corps d'occasion

Couverture de Quasimodo n°8
dessin de Bed-Deum
Dans la Valise diplomatique de ce jour, Jean-Arnault Dérens signe un article intitulé "Trafic d'organes au Kosovo: un rapport accablant". Il s'appuie pour cela sur le rapport remis par Dick Marty au Conseil de l'Europe, le 12 décembre 2010 au titre inquiétant: Traitement inhumain de personnes et trafic illicite d'organes humains au Kosovo.
Ce rapport a donc été rendu public il y a maintenant plus de trois semaines et son écho dans la presse a été relativement faible.
La lecture de cet article fait écho aux deux numéros de la revue Quasimodo, "Corps en guerre" dans lesquels plusieurs articles analysent le traitement réservé au corps de l'ennemi en tant de guerre.
Ici, le corps de l'ennemi aurait servi de pièces détachées, jouant à grande échelle le trafic mis en scène dans le film de Stephen Frears Dirty pretty things.
Des corps d'occasion, en quelque sorte, rendus disponibles par l'exploitation d'une population vulnérable, celle de jeunes hommes prisonniers, maintenus au secret par la force armée...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire