Modifications corporelles, petite galerie : Tribute to people I've met


avec Lukas Zpira avec qui
tout à commencé à Avignon
lors d'Art-Kor 00
Voilà dix ans que je croise des personnes issues de ce qu'on peut appeler la scène des modifications corporelles volontaires, et plus particulièrement celles qui consistent à modifier l'apparence à partir de techniques qui marquent la chair, l'incisent ou la traversent, bref, l'altèrent. Ce qui compte, dans ces pratiques c'est précisément l'altération de la chair, c'est d'elle que vient la valeur de la marque laissée sur le corps dans le cas des tatouages, des scarifications, ou du branding, mais aussi du bijou qu'elle va permettre de porter, dans le cas des piercings, du stretching ou des implants... ou encore des blessures qu'elle conserve comme dans le splitting ou la subincision. Les corps différents sont au centre de mes réflexions mais les personnes que j'ai rencontrées ont pris, pour nombre d'entre elles, leur place au centre de mes amitiés.

Dans son dernier album (La Taille de mon âme), Daniel Darc chante que "les voeux de bonne année, d'année en année, sont moins longs à rédiger..." Comme nous arrivons en fin d'année, j'ai eu envie de proposer une petite galerie des personnes que j'ai rencontrées grâce à Quasimodo, notamment depuis la publication de Modifications corporelles (2003). Pour marquer le fait que les voeux de cette année seront toujours aussi longs à rédiger...
Ron Athey, in Lyon, 2007
Une sorte de carte de voeux collective, forcément sélective... une forme de cartographie aussi, de parcours... de traces laissées, ici, de rencontres souvent belles.

Mais pour commencer, la première image de la galerie est pour Bob Flanagan, que je n'ai jamais rencontré, puisqu'il mourrait au moment où j'ai commencé à travailler à l'article que je lui ai consacré: "Bob Flanagan: ça fait du bien là où ça fait mal" dans le n°5 de Quasimodo, "Art à contre-corps". Elle est de lui endormi, suivie de l'affiche du film que lui a consacré Kirby Dick et que vous pouvez trouver à Hors-circuit. C'est après avoir lu l'article que j'avais écrit que Lukas Zpira m'invitait à commenter Sick lors d'un débat organisé à Avignon, en 2000, dans le cadre du festival Art-Kor 00. Le véritable point de départ de tout ce qui suit est donc là, dans ma non-rencontre avec Bob Flanagan.


Bob Flanagan & Sheree Rose
Rajoutée le 12 mars 2012: Ron Athey et Bob Flanagan, sur la même photo, sortie des archives privées de Ron Athey:

Gwendoline...
c'est ton vrai visage? ;-)
Yann Minh



Eddy
Stelarc

Jean-Luc Verna
Manu Lacoste
Maxime Buchi, Sang Bleu
Clément Haktion
Didier O.
Satomi
LZA
Thierry Scarface Ehrmann
Erik
Romain Slocombe & Coralie Trinh Thi
Laurent Courau - laspirale.org
Miss Vaginal Davis
sweet alien HaNNaH
jon_john
Olivier
Alban
Annie Sprinkle
nico
chamor
Mark Steger
Daniel Darc
Lukas Zpira like a Butterfly
Ron Athey on stage
Ron Athey, tribute to Abramovic
Marquis de Lyon

Didier Otomo
Morgan

Commentaires

  1. Pas de tatouages, pas de percings, pas suspendu, pas de performance corporelle, pas anorexique, pas chanteuse dégentée, pas punk non plus, banale en quelque sorte, banalité qui me rend d'autant plus curieuse aux exploits des uns aux transformations des autres. En bref inconditionnel du blog qui dévoile, explique vos contours, vos transformations. Le billet si dessus étant exclusivement réservé aux personnes extra-ordinaire, alors je vous souhaite une nouvelle année "hors norme" à vos potentielles oeuvres d'arts, à celui qui nous les fait partager et pendant que j'y suis à tous ceux qui comme moi sont de "banaux" passants de ce blog.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Johnny Hallyday déclin d'un corps du rock

Johnny est mort, son corps devient patrimoine de la masculinité

Faire un cours l’air de rien au lendemain du 13 novembre 2015

ECRIT1 CAPEPS Education du corps à l'école

S'aimer tatouée. Femmes, tatouages, cancer, photos, témoignages,etc

Une semaine de maître de conférences

Body Suspensions : Le corps éprouvé

Ceci est mon corps sur les modifications corporelles en France 1995-2015

le corps en paix d'Amy Winehouse.

Jon John is gone - Love on Him